Pour une agriculture familiale, professionnelle et compétitive qui s'agrandit

Présentation VIFAM-Fifata



Fédération des organisations paysannes de la région d’Alaotra Mangoro

Lot 12 280 Sabotsy Ambatondrazaka
Tél : (+261) 33 15 052 24 – E-mail : vifam.fifata@gmail.com

Vision
S’aligner avec la vision de Fifata d’une agriculture familiale professionnelle et compétitive qui s’agrandit. 

 

Missions

 VIFAM-Fifata a deux missions:

  • le développement des services aux membres;
  • la représentation et la défense des intérêts des agriculteurs familiaux malagasy.

 

Création

C’est une confédération paysanne créée le 28 Février 2008, à l’initiative de Fifata et le projet BV Lac.
Statut juridique : Association à but non lucratif – régie par la loi 60-133.

 

Objectifs

Améliorer les conditions de vie des agriculteurs familiaux membres et de la région d’Alaotra Mangoro afin d’atteindre la sécurité alimentaire, tout en les rendant professionnels incluant  les femmes et les jeunes. 

 

 Zone d’intervention

VIFAM-Fifata intervient dans les quatre districts de la région d’Alaotra Mangoro: Ambatondrazaka, Amparafaravola, Moramanga et Andilamena.

 

Services octroyés aux membres

Pour mieux répondre aux besoins des membres et pour accroitre le niveau de vie de ces producteurs, la confédération VIFAM-Fifata regroupe les producteurs autour des filières porteuses et d’offrir des services suivant leurs demandes.

a) Filières : pomme de terre, Oignon/ail, Riz

  • Diffusion technique : Formation, Visite-échange, mise en place des des parcelles de démonstration et opérationnalisation des Paysans relais;
  • Faciliter l’approvisionnement de semences saines et intrants agricoles; 
  • Développer les activités de post-récolte : stockage, facilitation à la commercialisation, information sur le prix(SIEL).

b) Filière Poulet gasy

  • Diffusion technique : Formation, Visite-échange, mise en place des élevages de démonstration, opérationnalisation des Paysans relais;
  • Faciliter l’approvisionnement des cheptels sains : Vaccination, production de poussins,…;
  • Appuyer à la commercialisation : information sur le prix, recherche de débouchés,…

c) Diffusion de la technique agro écologique, Développement des filières porteuses suivant la demande des membres.

 d) Développement les différentes fonctions

  • Développer les actions transversales (facilitation à l’accès au financement, développement de partenariat, …);
  • Appuyer à la maîtrise d’ouvrage des projets de VIFAM-Fifata, des fédérations et des groupements de producteurs locaux ou VMI (Vondron’ny Mpamokatra eny Ifotony). 
  • e) Représentation des membres et des agriculteurs de la région
  • Défendre les intérêts des producteurs membres et ceux des agriculteurs de la région d’Alaotra Mangoro;
  • Développer la communication interne et externe de la structure;
  • Participer aux différents ateliers et réunions régionaux pour le développement des activités agricoles;
  • Représenter VIFAM-Fifata dans les organisations et regroupements de services aux producteurs (Plateformes, comité régional de l’agriculture familiale, CROA FDA,….).

 f) Pérennisation de nos OP et de relations avec les organisations du groupe Fifata

  • Renforcer les capacités techniques et de leadership des responsables élus et des techniciens permanents par la formation de leaders paysans, et des paysans relais; 
  • Consolider la gestion financière transparente et rigoureuse de VIFAM-Fifata;
  • Structurer les membres au tour des filières porteuses; 
  • Présenter les besoins de VIFAM-Fifata aux organisations professionnelles spécialisées (OPS) du groupe Fifata et aux autres partenaires.

 

Membres

 VIFAM-Fifata est composée de  quatre(04) Fédérations et  deux(06) coopératives  qui sont constituées de   964 individuels, répartis dans 60 organisations paysannes de base des filières riz, pomme de terre, oignon et poulet de race locale (poulet gasy). 

 

Stratégie

Dans sa stratégie de 2021-2024, VIFAM-Fifata s’engage à 

  • Raffermir les services à ses membres par des pratiques agricoles durables;
  • Représenter et défendre les intérêts des agriculteurs membres et ceux de la région par la concertation;
  • Renforcer la pérennité de ses OP membres, la cohésion du groupe Fifata et développer une base forte incluant les jeunes et les femmes.

Administration

 Le conseil d’administration de VIFAM-Fifata a été renouvelé en 2020, pour un mandat de quatre ans. Il se présente comme suit. 

Nom Prénom H/F Fonction
RAZAFIADANANTSOA Silvient H Président
RAHARISON Maurice H Vice-Président
RAZAFINDRANORO José Elie H Secrétaire 1
RANDRIAMIZANA Befiraisana Victor H Secrétaire 2
TOJOARINIVO Alice Jeanine F Trésorière
RANDRIANAJAINA Evariste H Membre CA
RANDRIANAJAINA Joëlson H Membre CA
RANDRIAMAHAROSON Fidèle H Membre CA
RAKOTOARIMANGA Velomita H Membre CA
RABEARIMANANA Ruphin H Membre CA
SOAVIMANANANA Marie Thérèse F Membre CA
RAZANADRAKOTO Gabriel H Conseil de discipline
RANDRIANIFALIANA Norbert H Conseil de discipline

Mise en place d’une parcelle de démonstration

en arboriculture

Pépiniériste de VIFAM-Fifata

Sortie de promotion 2021- Jeunes agriculteurs formés au collège agricole Manganoro – Alaotra Mangoro

La nouvelle loi sur les propriétés privées non titrées: danger pour les agriculteurs malagasy.

La nouvelle loi foncière sur la propriété privée non titrée n’encourage nullement l’extension des zones de culture, ce qui équivaudrait à l’accès à de nouvelles terres. Seulement, la croissance démographique est fortement en hausse, particulièrement en milieu rural. Nous sommes plus de 28 millions d’habitants en 2021, soit 2,5 millions de plus qu’en 2018. Il faut savoir aussi qu’il existe des terres que les paysans doivent quitter car ils ne peuvent plus produire et/ou manquent d’eau.

 

Ainsi, nous revendiquons la suppression et la non-application de quelques articles  cette loi 2021-016  car ils constituent un frein à l’atteinte de l’objectif des orientations stratégiques 3 et 4 de la lettre de Politique Foncière  2005 et celle du 2015-2030.

 

Si jamais les changements demandés ne sont pas opérés, force est de constater que nous sommes face à un retour en arrière et à un danger imminent pour la gouvernance foncière de Madagascar. Cela démotivera grandement les paysans et nous laissera à coup sûr impuissants. L’extrême pauvreté envahira le milieu rural, aggravant la situation résultant de la pandémie de Covid-19, l’insécurité et le changement climatique. 

 

Le communiqué élaboré par les organisations paysannes faitières, le comité national de l’agriculture familiale, la Chambre d’Agriculture, le Malagasy Dairy Board et la Solidarité d’Intervenant sur le Foncier se trouve dans le lien ci-après 

http://www.fifata.org/wp-content/uploads/2021/12/PPNT_COMMUNIQUE-DU-17-DECEMBRE-2021_VF.pdf

En outre, l’ International Land Coalition, confirme cet avis et a fait parvenir de ses opinions à l’endroit de quelques articles de cette nouvelle loi.

https://www.landcoalition.org/fr/newsroom/madagascar-80-of-malagasy-at-risk-of-eviction-from-their-land/?fbclid=IwAR2wuLUrcXp3GQPK3LpWaNuCKnCH4B3JLwdROKkyW7JgAmB4YE7mjo8Elw4

https://www.landcoalition.org/fr/

 

 

Show Buttons
Hide Buttons
No announcement available or all announcement expired.
Revue de PRESSEDocuments de PRESSE