Pour une agriculture
Familiale
Professionnelle
Compétitive
qui s'agrandit

FIFATA FACE A LA PROPAGATION DU COVID-19

 

Les agriculteurs familiaux malagasy et les membres de Fifata rencontrent des problèmes sur la production, la récolte, le stockage et la commercialisation de leurs produits face à la propagation du corona virus à Madagascar. Outre les soucis liés aux variabilités climatiques comme l’inondation et la sécheresse,  qui entrainent une diminution de 10 à 35%  du rendement rizicole en 2020, le Covid-19 ne les laissent pas s’échapper à des obstacles face aux mesures prises pour bloquer la propagation de la pandémie.

 

  • Une difficulté relative à l’approvisionnement d’intrants et de matériels agricoles obstrue la préparation de la future saison culturale. De plus, les conseillers  agricoles ont du mal à accompagner les producteurs à cause de la limitation de transports. L’entretien télephonique gagne une place importante alors que cet appareil n’est pas encore à la portée de tous les agriculteurs à cause de son prix et l’inexistence d’électricité auprès de quelques endroits où ils vivent.
  • En ces temps difficiles, le stockage de produits agricoles s’impose. Les bâtiments de stockage s’avèrent insuffisants et les agriculteurs ont besoin d’améliorer les leurs. Des endroits froids pour les fruits et légumes et le lait (Vakinankaratra, Amoron’i Mania, Matsiatra Ambony, Itasy) et des places spacieuses pour les produits vivriers comme le riz, le maïs et les légumineuses (Alaotra Mangoro, Menabe, Bongolava)
  • L’augmentation du frais de transport à 300%, mettent les producteurs en desarroi car le prix diminue, les collecteurs et les grandes surfaces baissent la quantité de produits qu »ils commandent jusqu’à 80%. D’autres ont presque annulé leur contrat de vente. 
  • Des formes d’insécurité sont remarquées dans la campagne telle que le cambriolage et le pullulement des phénomènes de vols sur-pieds.  

Pour l’instauration du développement et l’environnement politique meilleurs aux agriculteurs familiaux qui sont garants de l’autonomie alimentaire de la nation, Fifata s’engage à des dialogues politiques avec l’Etat malagasy et les Partenaires Techniques et financiers au travers la mobilisation des ressources économiques, sociales et environnementales disponibles. Ceci étant également pour la contribution à l’atteinte des objectifs du développement durable 1 et 2. La difficulté par  la propagation du Covid-19 risque de mener à une crise alimentaire. Fifata demande à l’appui des agriculteurs familiaux dès maintenant prioritairement, à l’accès aux matériels, intrants agricoles et semences saines voire améliorées produites localement. 

Veuillez visionner le mini film qui synthétise la situation et les actions entreprises par Fifata pour éradiquer le risque d’une crise alimentaire après-covid 19.

 

Show Buttons
Hide Buttons
No announcement available or all announcement expired.
Revue de PRESSEDocuments de PRESSE