Pour une agriculture familiale, professionnelle et compétitive qui s'agrandit

Présentation de VFTV-Fifata

(Fédération des Organisations Paysannes de Vakinankaratra)

enceinte FIFATA, Lot 11 26 D 69 Tsivatrinikamo, PK 3 Route de Betafo, ANTSIRABE 101

Tél. 033 37 540 26 – E-mail: vftvak.fifata@gmail.com

 

Création

Créée le 5 février 1999 représente aujourd’hui FIFATA dans la Région de Vakinankaratra

Vision 
VFTV-Fifata devient une structure forte et  pérenne reconnue par sa capacité  à offrir des services satisfaisant les besoins de ses membres dans le but de promouvoir  une agriculture familiale, professionnelle et compétitive.

Membres
Environ 163 OPb accompagnées avec 1958 membres dont 40% femmes répartis dans les 5 Districts (Antsirabe I et II, Faratsiho, Betafo et Mandoto), 44 inter-producteurs, une Union de filière piscicole.

Services

  • Accompagnement à la sécurisation foncière avec SIF
  • Appui à la production en utilisant les outils pédagogiques comme la formation, mise en place des essais, parcelles et élevage de démonstration, organisation des visites d’échanges,
  • Conseil technico-économique dans le cadre d’accompagnement et promotion de filières agricoles (structuration des producteurs autour des services et filières vivrières, accompagnement à l’amélioration de la gestion post- récolte, conseil à la mise en marché des produits des membres)
  • Accompagnement à l’élaboration et soutien à la réalisation de projets d’initiative locale (pour les inter-producteurs et/ou union de filière)
  • Représentation, défense des intérêts des producteurs
  • Accompagnement d’un mouvement migratoire

Zone d’intervention

 

Elus membres du Conseil d’Administration

  • RAKOTONDRABE Martin, PCA, Morafeno Mahatsinjo CR Mandritsara Filière PG et pomme de terre (multiplicateur des semences de pomme de terre), contact : +261334644129
  • RANOROVOHANGY Clarisse, PCA Adjointe-VFTV-Fifata, CA FIFATA, CA CEFFEL, Tsarahonenana Sahanivotry, Filière pomme fruit, contact: +261330309025
  • RALAIDAORO Marcel dit RABENAIVO, 1er secrétaire VFTV-Fifata, Pdt OP BANJINA, Nomenjanahary – CR Anjoma Ramartina, Filière poulet gasy, contact : +261331242890
  • RAZANAMALA Albertine, 2ème secrétaire, Miadanandriana- CR Ambohimasina, Filière rizipiscicole, contact: +261
  • RANDRIAMANDRESIAVONA Jean Antoine, trésorier VFTV-Fifata, Pdt CROA FRDA VAK, Ampamelomana- CR Alakamisy anativato, Filière pomme de terre, contact: +261331112787
  • RAHENIVOMAL ALA Adéline, conseillère, Soanindrariny, Filière pomme fruit, contact: +261
  • RANJATOSOA Louise, conseillère, CR Miandrarivo, Filière rizipiscicole, poulet gasy, contact : +261330877557
  • RANOAVOMANANA Maroson Jacques, conseiller, CR Antsampanimahazo, Filière Poulet gasy, contact: +261
  • RAKOTOMALALA Raymond, Conseiller, CR Antanambo Ambary, filière poulet gasy

 

 

Elus membres du comité de contrôle

  • RAKOTONDRABE Jean Célestin Fidele, Président, Ankararana Vinaninony sud, filière pisciole et arboricole
  • RABARIJOELA Jean, Rapporteur, CR Mandritsara, Filière rizipiscicole et pomme de terre
  • RAMANANTSO Charles Jhona, conseiller, CR Antanambao Ambary, Filière poulet gasy

 

 

Méthodologie d’accompagnement
Parmi la méthodologie d’accompagnement, VFTVFifata a aussi pratiqué comme action pilote la mobilisation des acteurs spécialisés autour, dans le Groupe FIFATA en plus du dispositif CAP malagasy

La nouvelle loi sur les propriétés privées non titrées: danger pour les agriculteurs malagasy.

La nouvelle loi foncière sur la propriété privée non titrée n’encourage nullement l’extension des zones de culture, ce qui équivaudrait à l’accès à de nouvelles terres. Seulement, la croissance démographique est fortement en hausse, particulièrement en milieu rural. Nous sommes plus de 28 millions d’habitants en 2021, soit 2,5 millions de plus qu’en 2018. Il faut savoir aussi qu’il existe des terres que les paysans doivent quitter car ils ne peuvent plus produire et/ou manquent d’eau.

 

Ainsi, nous revendiquons la suppression et la non-application de quelques articles  cette loi 2021-016  car ils constituent un frein à l’atteinte de l’objectif des orientations stratégiques 3 et 4 de la lettre de Politique Foncière  2005 et celle du 2015-2030.

 

Si jamais les changements demandés ne sont pas opérés, force est de constater que nous sommes face à un retour en arrière et à un danger imminent pour la gouvernance foncière de Madagascar. Cela démotivera grandement les paysans et nous laissera à coup sûr impuissants. L’extrême pauvreté envahira le milieu rural, aggravant la situation résultant de la pandémie de Covid-19, l’insécurité et le changement climatique. 

 

Le communiqué élaboré par les organisations paysannes faitières, le comité national de l’agriculture familiale, la Chambre d’Agriculture, le Malagasy Dairy Board et la Solidarité d’Intervenant sur le Foncier se trouve dans le lien ci-après 

http://www.fifata.org/wp-content/uploads/2021/12/PPNT_COMMUNIQUE-DU-17-DECEMBRE-2021_VF.pdf

En outre, l’ International Land Coalition, confirme cet avis et a fait parvenir de ses opinions à l’endroit de quelques articles de cette nouvelle loi.

https://www.landcoalition.org/fr/newsroom/madagascar-80-of-malagasy-at-risk-of-eviction-from-their-land/?fbclid=IwAR2wuLUrcXp3GQPK3LpWaNuCKnCH4B3JLwdROKkyW7JgAmB4YE7mjo8Elw4

https://www.landcoalition.org/fr/

 

 

Show Buttons
Hide Buttons
No announcement available or all announcement expired.
Revue de PRESSEDocuments de PRESSE